ArcheAge

Ce jeu de rôle en ligne massivement multijoueur vous invite à rejoindre un monde médiéval fantastique. C’est l’entreprise XL Games en 2009 qui a donné naissance à cet opus qui était connu auparavant sous l’appellation Project X2. Les équipes ont travaillé pendant près de 3 ans sur le développement rythmé par l’utilisation du moteur graphique CryEngine 2 puis CryEngine 3.

Editeur(s) / Développeur(s) : XL Games

Sortie France : 16 Septembre 2014

Genre(s) : MMORPG

Thème(s) : Heroic Fantasy

Classification : +18 ans

Mode(s) : Multi en ligne

Nombre maximum de joueurs : Massivement et exclusivement multijoueurs

Web : Site officiel

Modèle(s) économique(s) : Free to play | Options payantes

Note de la rédaction :

ArcheAge : un MMO coréen au concept atypique

Les internautes ont rapidement été attirés par cet opus puisque les vidéos partagées suscitaient un véritable intérêt. De ce fait, ce MMO a commencé à acquérir une certaine notoriété surtout grâce à un fonctionnement différent de celui observé chez la concurrence. Les développeurs avaient donc misé sur un format atypique, c’est de cette manière qu’il a eu l’occasion de jouir d’une orientation originale. Cette dernière s’articulait autour des guerres ouvertes, du commerce et de la sandbox. Il faut noter que la première bêta fermée est apparue sur le marché en Corée du Sud en Juin 2010, mais les joueurs ont fait preuve d’une grande patience.

Finalement, c’est au cours de l’année 2013 que ce MMO a eu la possibilité de voir le jour grâce à Trion World qui avait acheté les droits d’exploitation occidentaux. Toutefois, cette originalité a laissé la place à une trame particulièrement classique. ArcheAge n’a pas conquis les adeptes des environnements à la fois complexes et immersifs. Les joueurs sont nombreux à décrocher à cause d’un scénario qui manque de précision. De ce fait, ceux qui n’adhèrent pas immédiatement ont tendance à tourner les talons très rapidement.

Gagnez de l’argent en faisant commerce de vos productions

Ce MMORPG a la capacité de se démarquer sur ce point, les échanges ainsi que l’artisanat sont au centre des préoccupations. Dès votre entrée dans cet univers, vous serez invité à vous lancer dans le commerce, car vous aurez l’occasion de côtoyer plusieurs mondes que ce soit au niveau de la fabrication des objets, l’élevage, la culture ou encore les voyages commerciaux. Ceux qui ont d’ailleurs un intérêt particulier pour ce mode opératoire développeront un véritable attrait pour ArcheAge puisque votre expérience utilisateur peut même être optimisée davantage.

En effet, pendant les différentes phases de jeu, vous devrez planter des ressources afin de les récolter pour ensuite les vendre. Plusieurs matières premières devraient être au cœur de vos échanges puisque vous devrez jongler avec les gisements de minerai ou le bois qui est un matériau relativement rare. Ce dernier sera essentiel pour les diverses constructions, mais il se fait désirer et sera rare à trouver pendant vos péripéties.

Une précision est à noter puisque ce MMORPG vous propose un jeu ouvert, il est donc tout à fait envisageable de planter des ressources au fil de vos aventures, mais sachez que la récolte pourra être effectuée par un autre joueur. C’est une originalité qui peut rapidement devenir agaçante, car vous n’aurez pas l’occasion de jouir du fruit de votre labeur.

Présentation des différentes classes de ArcheAge

10 classes sont à votre disposition

La première phase consiste à créer votre personnage et plusieurs fonctionnalités seront au rendez-vous. Il sera possible de personnaliser la taille, le visage et de sélectionner un domaine de prédilection. Au départ, six choix sont disponibles, vous pourrez ainsi devenir un guerrier, un mage, un archer, un animiste, un nécromant ou encore un assassin.

Le début du jeu est relativement simple, mais plusieurs fonctionnalités sont à votre disposition dès le niveau 10. A ce stade, vous aurez l’occasion de bénéficier d’une spécialisation un peu plus complexe. ArcheAge vous propose près de 140 archétypes de classes, c’est une richesse très appréciable.

Pour réussir à choisir le domaine le plus intéressant, il est impératif d’évoquer les 10 classes qui seront projetées sur le devant de la scène :

● Les guerriers sont des adeptes du corps à corps et seront efficaces lors des combats offensifs
● Les nécromants ont une spécialité à savoir infliger des effets à distance
● Les archers peuvent garder leur cible éloignée, ce qui leur permet de gagner en mobilité
● Les assassins sont les rois des attaques par surprise et des évasions
● Les mages étudient avec précision les capacités de vos ennemis
● Les animistes sont des soigneurs très performants, ils ont aussi des sorts de protection et de résurrection
● Les virtuoses possèdent de nombreux pouvoirs, les dégâts seront donc importants
● Les sorciers peuvent contrôler une foule
● Les spirites seront intéressants pour lancer des améliorations à votre personnage
● Les protecteurs sont de véritables boucliers et peuvent encaisser tous les dégâts

Un système de combats oldschool

Dans ce registre, ArcheAge n’est pas très original puisque le concept est déjà visible dans une multitude de jeux. Lorsque vous aurez déterminé votre classe, vous constaterez qu’il suffit d’utiliser un simple ciblage manuel. Les affrontements sont donc classiques, mais un petit attrait significatif peut être identifié pour les combats entre les joueurs PvE.

Une grande liberté dans le jeu : idéal pour les fans de sandbox

Le marché des MMORPG est quelque peu saturé par des univers qui se ressemblent, ArcheAge a donc l’occasion de se démarquer sur ce point puisque le monde est totalement ouvert. Vous aurez la chance de satisfaire vos envies sans aucune limite, cela apporte un peu de fraîcheur et d’intérêt. Il y a tout de même un petit point faible, il s’articule autour de la localisation des demeures, vous n’aurez pas accès à cette grande liberté. Vous devrez suivre les zones habitables, c’est l’unique limite qui est au rendez-vous avec cet opus.

Comme nous l’avons évoqué au préalable, il sera possible de récolter des ressources qui ne sont pas les vôtres. L’exploration est donc extrêmement vaste, les développeurs ont ainsi pensé à des moyens de déplacement adaptés. Que ce soit sur terre, dans les airs ou sur la mer, vous pourrez vous mouvoir selon vos désirs, cela représente d’ailleurs un point fort pour votre économie. Vous devrez toutefois faire preuve d’organisation, car, dans le cas contraire, votre commerce pourrait être impacté.

Critiques : un jeu qui ne fait pas l’unanimité

ArcheAge est critiqué sur de nombreux forums, il suffit de naviguer sur la toile pour constater que cet opus ne comble pas toutes les attentes. Les avis sont différents, certains apprécient grandement le concept de la sandbox, mais dénoncent ces limitations qui peuvent gâcher l’expérience. D’autres pointent du doigt les affrontements qui manquent d’originalité au même titre que les quêtes dont le but, n’est pas clairement défini. Par conséquent, les notes attribuées à cet opus sont extrêmement vastes, vous pourrez découvrir des critiques enthousiastes et, à contrario, des versions négatives.

Certains joueurs ont donc été déçus par le support, le manque d’immersion… ArcheAge propose aussi un abonnement qui est pointé du doigt, car il aurait tendance à nuire à votre expérience utilisateur.

Les graphismes d’ArcheAge

Ce MMORPG dispose du moteur CryEngine 3, il propose ainsi des graphismes agréables. Ils sont d’une bonne qualité, mais certains pourraient largement identifier quelques défauts. Certaines zones du jeu ont la possibilité de jouir d’une belle réussite, mais d’autres ont été quelque peu mises de côté. Les joueurs ont donc la capacité de pointer du doigt ce manque d’homogénéité.

Au fil des critiques, nous avons eu l’occasion de constater la qualité de certains aspects dans le jeu comme l’eau qui bénéficie d’une belle réussite. C’est aussi le cas pour les effets de lumière qui apportent une touche supplémentaire en termes de dynamisme. Toutefois, certaines zones délaissées manquent par contre de précision, ce qui pourrait nuire à nouveau à votre expérience utilisateur. Les joueurs invitent les développeurs à travailler davantage sur les zones résidentielles qui sont sans doute les plus hasardeuses.

Notre avis sur ArcheAge

Au départ, les promesses partagées par les développeurs étaient conséquentes puisque l’originalité devait être au cœur de cet opus. Au fil des aventures, les joueurs ont pu se rendre compte que ce côté atypique pouvait perdre de sa superbe à cause de plusieurs points négatifs. Les graphismes comme nous avons pu le voir sont parfois pointés du doigt à cause d’un manque de texture. La précision sera d’ailleurs dérangeante dans les zones résidentielles.

Le scénario n’est pas très enthousiasmant au même titre que les combats qui sont beaucoup trop classiques. En parallèle, il y a tout de même des points positifs que nous avons aimé au cours de notre test. ArcheAge devrait combler tous les amoureux de sandbox puisque ce monde est véritablement ouvert même s’il y a bien sûr quelques limites. Le commerce est sans aucun doute le domaine que nous avons largement apprécié, car vous pourrez mettre à profit vos talents de vendeur pour rentabiliser vos plantations. Nous vous conseillons toutefois de faire preuve d’une bonne organisation, car les joueurs adverses pourraient vous dérober votre récolte.

Comme le mode est ouvert, vous pourrez effectuer de nombreux périples en multipliant les modes de déplacements. De ce fait, il est tout à fait envisageable de parcourir les océans à bord de votre bateau. ArcheAge est donc un MMORPG, que nous recommandons même s’il a quelques points noirs, il pourrait tout de même vous divertir grâce à ce concept sandbox.